Aperçu de la recherche : jetons, stablecoins et frais ( 3e partie )

image

La recherche d’IOG a permis la mise en place d’un support multi-actifs, de stablecoins et de frais amicaux sur Cardano.

Notre article précédent traitait du modèle innovant EUTXO de Cardano et de la manière dont il facilite les contrats intelligents expressifs sur Cardano. Cette fois, nous examinons de plus près les recherches qui ont permis la prise en charge de plusieurs actifs et la création d’une variété de jetons définis par l’utilisateur, et nous abordons également les avantages des frais Babel.

Support multi-actifs

Ethereum est connu pour offrir la possibilité de créer divers actifs (jetons) définis par l’utilisateur. Cependant, les normes de jetons d’Ethereum ne sont pas directement prises en charge par le ledger et nécessitent un code personnalisé répétitif. Cela ajoute une couche de complexité, de coût supplémentaire et d’inefficacité puisque le code des jetons est répliqué et adapté plutôt que de faire partie du système lui-même. Cela laisse la place à l’erreur humaine et peut introduire des bogues pouvant entraîner des pertes financières.

Le document de recherche “UTXOma : UTXO with Multi-Asset Support” a été rédigé par des scientifiques d’IOG et présenté à la conférence ISoLA 2020. Ce document étudie la création d’un large éventail de jetons définis par l’utilisateur grâce à l’utilisation de scripts contractuels appelés “politiques de frappe” (aussi appelé mint ).

L’article explore une conception alternative à la création d’actifs définis par l’utilisateur, basée sur des grands livres UTXO de type Bitcoin. Il propose une extension du modèle UTXO, où la structure comptable d’une seule crypto-monnaie est remplacée par une nouvelle structure qui gère un nombre illimité de jetons natifs définis par l’utilisateur, appelés ” bundles de jetons “.

Dans ce nouveau modèle, la création des jetons est contrôlée par des scripts de politique de monnayage qui, tout comme les scripts de validation du bitcoin, utilisent un langage spécifique au domaine avec une expressivité informatique limitée. Cela favorise la sécurité de Bitcoin et permet une approche légère et peu coûteuse de la création et du transfert d’actifs personnalisés.

L’article intitulé “Native Custom Tokens in the Extended UTXO Model” propose une généralisation du modèle EUTXO avec des jetons natifs définis par l’utilisateur. L’article explore la synergie entre les jetons natifs d’UTXOma et les contrats intelligents expressifs sur la base d’un grand livre UTXO tel que proposé par le modèle EUTXO. Il en résulte des politiques de frappe plus expressives et une mise en correspondance directe des contrats polyvalents basés sur des machines à états avec le ledger multi-actifs EUTXO. L’article établit formellement l’exactitude de cette correspondance.

Djed stablecoin

Outre les jetons personnalisés, IOG a mené des recherches sur la mise en œuvre d’un stablecoin sur Cardano. L’article “Djed : A Formally Verified Crypto-Backed Pegged Algorithmic Stablecoin” a été publié en 2021.

Ce document présente un contrat stablecoin basé sur la conception algorithmique, qui utilise des contrats intelligents pour assurer la stabilisation des prix. Il s’agit d’une fonctionnalité très utile pour les environnements de finance décentralisée (DeFi). Djed agit comme une banque autonome. Il frappe et brûle des pièces stables et des pièces de réserve tout en conservant une réserve de pièces de base. Le contrat maintient l’ancrage des pièces stables à un prix cible en achetant et en vendant des pièces stables, en utilisant la réserve et en facturant des frais, qui s’accumulent dans la réserve.

Djed est actuellement mis en œuvre par COTI.

[ NDTR : Nous avons couvert le fonctionnement de Djed dans cet article : Fonctionnement de Djed - Cardanologie ]

Frais de Babel

Les avantages du modèle EUTXO multi-actifs de Cardano ont ouvert une autre voie de recherche qui a conduit aux “frais de Babel“. Les frais Babel sont un mécanisme qui permettra de payer les frais de transaction dans des monnaies autres que l’ada sur Cardano. L’article a été accepté pour publication à l’ACNS 2022, qui a eu lieu en juin.

Les transactions de blockchain nécessitent des frais pour leur exécution. Pour assurer la sécurité du réseau, les frais doivent généralement être payés dans la monnaie native d’une blockchain choisie, comme ada sur Cardano, par exemple. Toutefois, le fait de permettre le paiement de ces frais dans d’autres jetons de valeur que possède l’utilisateur améliore la commodité d’utilisation et favorise l’interopérabilité. Les recherches d’IOG dans le document sur les frais de Babel expliquent comment cela est possible.

Plusieurs caractéristiques innovantes de Cardano, telles que le modèle EUTXO et les actifs natifs personnalisés, sont réunies pour permettre les frais Babel. Le support multi-actifs de Cardano permet la création de jetons traités comme des actifs natifs sur le grand livre. Cela signifie que de nouveaux jetons définis par l’utilisateur – si seulement suffisamment d’utilisateurs les considèrent comme précieux – peuvent être utilisés pour payer des frais de transaction, tout comme ada, la monnaie principale de Cardano.

Cardano encourage les communautés d’intérêt à se former autour de nouveaux tokens personnalisés que ces communautés créent elles-mêmes en utilisant Plutus. Les membres de ces communautés peuvent posséder beaucoup de liquidités dans un jeton personnalisé sans détenir beaucoup d’ada. Pour soutenir ces communautés, nous voulons qu’elles puissent payer l’utilisation du réseau en utilisant leurs propres jetons.

Manuel Chakravarty, scientifique Lambda et architecte Plutus chez IOG

Ainsi, lorsqu’un utilisateur souhaite payer les frais de transaction en jetons autres que des ada, il peut faire une telle offre par le biais d’une transaction de frais de Babel offrant un jeton personnalisé, mais engageant une responsabilité ada. Un producteur de blocs qui valide cette transaction peut alors accepter cette offre et mettre en place un échange au comptant entre ada et le(s) jeton(s) offert(s) à un taux de change annoncé au préalable. Le producteur de blocs crée alors une deuxième transaction, couvrant les frais en ada, tout en recevant les jetons offerts en échange. En étendant de manière appropriée les règles du grand livre, la transaction avec le passif – ainsi que la transaction correspondante – deviennent admissibles au grand livre en tant que groupe. La beauté de ce système est que les utilisateurs qui mettent en jeu leurs ada reçoivent toujours la récompense de mise en jeu payée en ada comme d’habitude.

La prochaine étape vers la mise en œuvre des frais de Babel sur Cardano consiste à rédiger une proposition d’amélioration de Cardano (CIP) sur la base du document de recherche. Nous la présenterons à la communauté pour discussion dès que la première version sera terminée.

Manuel Chakravarty, scientifique Lambda et architecte Plutus chez IOG

Avec la prise en charge des actifs multiples et des contrats intelligents introduite dans Cardano en 2020-2021, le grand livre est devenu un environnement fonctionnel pour la création d’une myriade d’applications décentralisées (DApps). Aujourd’hui, avec plus d’un millier de projets reposant sur Cardano, la recherche et le développement d’IOG se concentrent sur la mise à l’échelle et les optimisations constantes de Cardano. Ainsi, dans le prochain billet de blog, nous nous pencherons davantage sur la recherche qui favorise l’évolutivité et l’interopérabilité de Cardano.

Source de la traduction : Research overview part 3: tokens, stablecoins, and fees - IOHK Blog

Précédentes parties :
Aperçu de la recherche fondamentale de Cardano ( 1ère partie )
Aperçu de la recherche permettant la prise en charge des contrats intelligents sur Cardano ( 2e partie )