🇫🇷 Des centaines de personnes au sommet I.O.H.K. de Miami - Traduction fr/FR de "Hundreds attend the IOHK Summit 2019 in Miami" - IOHK Blog Post


Des centaines de personnes au sommet I.O.H.K. de Miami

Nouveaux produits, progrès relatifs à Cardano et enjeux de l’industrie au centre de l’événement

29 Avril 2019 - Auteure : Amy Reeve - Traduction : @psychomb

Des ministres de gouvernement, les professionnels de l’industrie et les fans de Cardano étaient au Sommet I.O.H.K. 2019 à Miami ce mois-ci, ravis d’entendre Charles Hoskinson, P.D.G. de I.O.H.K., décrire l’avenir de Cardano et lancer Atala, l’offre de I.O.H.K à l’attention des entreprises.

Accueilli au Miami Beach Convention Center, le sommet a vu des conférenciers de renom tels que l’informaticien Stephen Wolfram et l’auteur cyberpunk Rudy Rucker ainsi que des représentants gouvernementaux, des entrepreneurs et des membres enthousiastes de la communauté. Le sommet a reflété l’attrait - et le potentiel - de la technologie blockchain et du programme de recherche de I.O.H.K. Au total, l’événement a attiré plus de 700 participants, personnel de I.O.H.K inclus : une occasion rare et agréable pour les membres de notre entreprise décentralisée de se rencontrer et de collaborer en personne.


L’entreprise I.O.H.K est passée de moins de 20 personnes en 2016 à près de 200 aujourd’hui.

Sommet IOHK 2019

Pour donner le coup d’envoi du sommet, Charles Hoskinson, P.D.G. de I.O.H.K., a discuté des objectifs et de la philosophie de l’entreprise : “Nous ne construisons pas seulement un système décentralisé, nous construisons une infrastructure décentralisée” dans le but d’inviter des milliards de personnes - jusqu’ici ignorées par la finance traditionnelle - dans une économie nouvelle et florissante.

I.O.H.K. tient un sommet chaque année, mais c’était la première fois que l’événement était ouvert au public. Les participants se sont rencontrés entre les conférences pour former leurs réseaux et discuter de tous les aspects de la blockchain et des cryptomonnaies, avec notamment les stands d’Emurgo, de la Fondation Cardano, du podcast “Cardano Effect" et bien d’autres à leur attention.


Charles Hoskinson, PDG de la IOHK, lors de son discours d’ouverture

Atala : notre produit pour les entreprises

Atala, la nouvelle offre de Cardano dédiée aux entreprises, a été une nouvelle majeure de ce sommet. Ce produit pour les entreprises combinera la blockchain avec les technologies nouvelles et existantes, offrant ainsi un produit à vision globale et de premier ordre pour ceux qui sont confrontés à des cas d’utilisation importants et potentiellement complexes. Comme tout ce que nous faisons, Atala s’appuiera sur la recherche de classe mondiale effectuée au sein de I.O.H.K. Lors de sa présentation, Bruno Woltzenlogel Paleo, directeur de l’ingénierie chez I.O.H.K., a exposé la vision fondamentale d’Atala : “faire pour toutes les données ce que bitcoin a fait pour l’argent”.


Pour fêter le lancement d’Atala - du nom d’un papillon - une centaine de papillons ont été relâchés à l’extérieur du centre des congrès.

DĂ©veloppement de Cardano

Avec la publication des spécifications formelles de Shelley quelques jours seulement avant le sommet, les progrès relatifs au développement de Cardano étaient également à l’honneur. Duncan Coutts, Philipp Kant et Bruno Woltzenlogel Paleo, tous les trois en charge d’équipes de développement de Cardano, ont ainsi pris la parole lors de présentations et de tables rondes, discutant notamment de la manière dont la technologie blockchain - et Cardano, bien sûr - interagira avec les cadres législatifs et les politiques monétaires futures. Les ingénieurs de I.O.H.K. ont travaillé d’arrache-pied au développement de Shelley, et Charles en a profité pour rappeler que le but ultime de Cardano n’est pas seulement de livrer un produit technologique, mais de créer un moyen d’améliorer la qualité de vie de millions de personnes dans le monde.

Implications de gouvernements

La première annonce publique d’un protocole d’accord entre I.O.H.K. et le gouvernement éthiopien, avec pour intention de concevoir et de créer une cryptomonnaie pour les citoyens éthiopiens, a également constitué une excellente nouvelle lors de cet événement. John O’Connor, directeur des opérations en Afrique de I.O.H.K., a par ailleurs communiqué sur le récent succès d’une collaboration impliquant I.O.H.K. et qui concerne l’organisation d’un cours de Haskell dans la capitale éthiopienne Addis Abeba. Lars Brünjes, directeur de l’éducation de l’IOHK, a abordé l’impact humain de cette initiative : non seulement c’est un grand pas en avant pour l’industrie de s’engager ainsi avec les organisations gouvernementales, mais l’utilisation de la technologie blockchain dans le monde en développement améliorera le quotidien de millions de personnes.

Ce n’est pas seulement le gouvernement éthiopien avec lequel I.O.H.K. s’engage : Caitlin Long et Tyler Lindholm, tous deux membres de l’assemblée législative du Wyoming (U.S.A.), ont également participé au sommet et discuté des progrès qu’a fait le Wyoming pour devenir un refuge à l’attention des marchés émergents de la blockchain et des cryptomonnaies. Des délégués du gouvernement mongol étaient également présents au sommet, y compris le ministre des affaires étrangères, ainsi que le P.D.G. et entrepreneur Gerelmaa Batchuluun, expliquant que “la Mongolie est la prochaine destination de la révolution blockchain”.

Projets communautaires

Le sommet a également été l’occasion pour les membres dévoués de notre communauté de se rencontrer et de collaborer directement avec l.O.H.K… L’un des ateliers les plus populaires a été animé par deux membres de la communauté qui se sont rencontrés il y a quelques mois seulement lors du PlutusFest inaugural à Edimbourg, Royaume-Uni. Dans leur exposé, “Cardano on the rocks”, Markus Gufler et Robert Kornacki ont présenté des preuves indéniables de la portée potentielle de Cardano. Ils ont démontré comment un nœud complet Cardano peut fonctionner sur un matériel open-source et à faible coût, utilisant moins de dix watts d’énergie - potentiellement fournie par un panneau solaire - ouvrant ainsi le monde de Cardano à tous, n’importe où. De plus, Markus et Robert gèrent un portail d’éducation communautaire gratuit, Clio.1, où ils partageront bientôt les détails de leur travail pour que tous puissent en profiter.


Robert Kornacki et Markus Gufler, deux membres de la communauté Cardano, au sommet I.O.H.K. avec leur solution matérielle open-source pour Cardano.

Ce n’est pas tout

Le projet “Symphony of Blockchains” était également présent, avec le début à Miami de sa tournée mondiale tant attendue. Les participants ont pu explorer toute l’expérience de la blockchain en réalité virtuelle, avec des posters en réalité augmentée éparpillés dans les allées du sommet, attendant d’être découverts. Les visiteurs de l’exposition ont décrit le fait d’avoir été “épatés” par cette oeuvre de réalité virtuelle.

En plus des conférences, des stands, des ateliers et des expositions, les participants au sommet ont également eu la possibilité de prendre part à un crypto-puzzle doté d’un prix de 10.000 $ dollars - remporté par une équipe de trois membres de la communauté travaillant ensemble - ainsi qu’à un hackathon collaboratif offrant une formation autour de Plutus et Marlowe.

Sommet interne

Avant l’événement public, le personnel de l.O.H.K. a également pris part à deux journées de présentations internes. En tant qu’entreprise décentralisée, ce sommet annuel est l’occasion unique pour les employés de I.O.H.K. de se rencontrer en personne. De nombreux employés sont arrivés tôt pour profiter du beau temps de Miami, passer du temps ensemble sur la plage et faire un voyage dans les Everglades avant de se mettre au travail.


Les employés de I.O.H.K. ont profité de quelques jours de repos bien mérité sur la magnifique plage de Miami Beach.

Charles Hoskinson, P.D.G. de I.O.H.K, a commencé son allocution interne en ces termes : “En tant qu’entreprise, nous avons abordé tous les problèmes fondamentaux du champ des cryptomonnaies”. Il a parlé de l’histoire de l’entreprise et de sa croissance sans précédent passant d’une douzaine d’employés en 2016 à près de deux cents en 2019. Au fur et à mesure que l’industrie de la blockchain mûrit, et I.O.H.K. avec elle, Charles a discuté des défis à relever pour “être capable de garder ses principes tout en étant pragmatique”.

D’autres discussions internes ont porté sur des sujets aussi variés que les efforts de formation de I.O.H.K. en Afrique ou les derniers points de mise à jour par l’équipe d’ingénieurs. Tout au long des deux journées réservées à l’entreprise, des groupes d’employés ont pu être vus tout autour de l’hôtel Loews, en pleine discussion penchés sur des ordinateurs portables. L’ambiance était passionnée et enthousiaste, personne ne voulait gâcher sa chance de pouvoir collaborer, et les réunions se sont poursuivies jusqu’au soir, débordant dans les bars et restaurants locaux.

Le Sommet I.O.H.K. 2019 a été un événement incroyable, non seulement pour I.O.H.K. mais aussi pour l’industrie, réunissant des membres de la communauté de la blockchain avec des politiciens, des législateurs et des penseurs, tous prêts à définir l’avenir de cette technologie révolutionnaire. L’événement a montré clairement le chemin parcouru par I.O.H.K. - et le chemin que nous allons parcourir.

1 Like