🇫🇷 Paramètres et décentralisation : ce qui est à venir

Le 6 Décembre prochain, nous ajusterons le paramètre k de Cardano.

5 Novembre 2020 - Temps de lecture : 10 min.

Auteur : Tim Harrison
Traduction : @psychomb

Shelley continue d’évoluer et I.O.H.K. s’engage à soutenir un développement sain de l’écosystème de Cardano. De nombreux facteurs entrent en jeu à cet égard : de l’expérience du portefeuille pour les délégataires d’ada aux outils de réseau pour les opérateurs de pool ; de la gouvernance et des cadres de financement comme le Project Catalyst et Voltaire aux initiatives communautaires. Pour que Cardano soit un réseau dynamique de preuve d’enjeu, il est essentiel de savoir comment les délégataires et les opérateurs sont récompensés pour son fonctionnement et comment ces récompenses sont partagées afin d’en maximiser la décentralisation et aussi le sécuriser.

Le système est toujours en transition vers une décentralisation complète et son appropriation par la communauté. Très prochainement, la majorité des blocs seront produits par des pools communautaires, l’influence des nœuds maintenus par I.O.H.K. qui soutiennent le réseau se réduisant progressivement. La réduction constante de d (le paramètre régissant ce processus) permettra d’atteindre zéro d’ici la fin mars 2021. Cela marquera la décentralisation complète pour la production des blocs sur Cardano.

Bientôt quatre mois après le déploiement de Shelley, il est temps d’ajuster les paramètres du mécanisme de récompenses afin d’alimenter la prochaine phase de croissance du réseau. Depuis le lancement, nous surveillons le comportement du réseau, tout en observant l’évolution de la communauté et de l’écosystème. Nous avons également modélisé avec soin divers scénarios en fonction des données qui se présentent. Nous avons maintenant terminé un examen complet et avons aligné - d’un point de vue philosophique, scientifique, technique et pratique - les prochaines étapes. Avant de procéder à d’autres ajustements des paramètres du système de récompenses, nous avons voulu partager avec la communauté ce que nous espérons réaliser avec le mécanisme sous-jacent et les ajustements des paramètres associés.

Encourager la durabilité par la diversité des pools

Avant tout, le mécanisme de partage des récompenses de Cardano vise à récompenser équitablement les personnes qui soutiennent la plateforme de manière durable , et non comme une manne à court terme. L’un des objectifs de la mise en jeu a toujours été d’encourager les détenteurs d’ada à long terme : les personnes qui s’engagent pour la réussite de l’écosystème.

À plus long terme, le système ne peut réussir que s’il est largement décentralisé. Sur le plan philosophique, la conception du système de récompenses vise à encourager un ensemble large et diversifié d’opérateurs de pools. Cela permet de sécuriser la plate-forme contre les attaques, de répartir les récompenses disponibles de manière uniforme dans la communauté et de rendre le système plus résistant au changement.

De nombreux systèmes économiques ont une tendance à la consolidation et à un nombre réduit d’acteurs forts. D’autre part, les blockchains ne peuvent réussir que si leur contrôle est décentralisé. Le système de partage des récompenses permet aux petits et moyens groupes de contribuer de manière significative à l’écosystème sans être absorbés par des opérateurs et des consortiums plus importants, comme cela s’est produit avec d’autres blockchain, notamment Bitcoin.

Une manière de décourager cette tendance à la création de quelques grands pools qui contrôlent collectivement le système est d’introduire une contre-incitation à la croissance d’un pool. Le système de partage des récompenses que nous avons conçu est un exemple de ce concept nouveau (dans l’espace des cryptomonnaies). Dès que la délégation des enjeux à un seul pool augmente au-delà d’un seuil, les récompenses diminuent automatiquement, ce qui encourage les détenteurs d’ada déléguant à ce pool à trouver un nouveau pool afin de ne pas perdre de récompenses. Ce mécanisme limite la délégation qui peut être faite rationnellement à un pool et répartit les mises déléguées de manière plus égale sur un plus grand nombre de pools.

Tout sur k

Le paramètre du système de récompenses qui fixe cette taille “limite” du pool est appelé k . Le mécanisme est conçu de manière à ce que, à l’équilibre, en supposant des participants rationnels et l’absence de facteurs externes, le meilleur comportement des parties prenantes converge vers un nombre k de pools de taille équivalente et offrant le même niveau de récompenses par unité d’enjeu à leurs délégataires.

Pour le déploiement de Shelley sur le réseau principal, nous avons commencé avec k =150, ce qui limite la taille d’un pool à 210 millions d’ada. Il s’agissait d’une augmentation modeste par rapport au choix des paramètres utilisés lors du testnet incitatif (I.T.N.), qui avait alors une valeur de k =100. À l’époque, ce choix était considéré comme relativement conservateur, afin de garantir que l’environnement de l’I.T.N. transitionnerait sans heurts sur le réseau principal. Le lancement de Shelley a suscité un énorme intérêt de la part de la communauté et d’un grand nombre de pools. Au cours des derniers mois, nous avons observé le fonctionnement des pools, et nous reconnaissons que k doit être ajusté à la hausse.

Il convient de noter que le paramètre k se prête mal à des augmentations progressives (contrairement, par exemple, au paramètre d , qui se prête bien à une réduction progressive). Chaque augmentation du paramètre k exige que les pools et les délégataires prennent des mesures correctives. Pour les opérateurs de pool, cela signifie un ajustement minutieux de leurs paramètres et en particulier de leur marge ; pour les délégataires, cela signifie choisir de nouveaux pools auxquels déléguer leur ada, surtout si leur pool actuel devient sur-saturé.

Par conséquent, la meilleure stratégie pour ajuster k à la hausse est de procéder par paliers plus importants et moins fréquents - et de le faire aussi loin et aussi vite que la dynamique pratique du réseau et les paramètres économiques le permettent. Le “combien” et le “quand” ont fait l’objet de débats et de discussions intenses au sein de notre équipe, rendus plus complexes par un certain nombre de facteurs techniques. La meilleure solution est celle qui minimise les perturbations pour les pools qui réussissent et leurs délégataires, tout en maximisant la possibilité pour les groupes de taille moyenne et petite de créer des blocs et d’attirer plus d’intérêts. De même, il est crucial de toujours se concentrer sur l’objectif stratégique à long terme en tant que communauté pour élargir la décentralisation le plus largement possible.

Augmenter k Ă  500 en DĂ©cembre

Nous nous sommes engagés à apporter un ensemble de changements mesurés et délibérés et nous utiliserons les données que nous recueillons pour éclairer nos décisions. Par conséquent, nous prévoyons de changer k de manière échelonnée. Tout d’abord, nous passerons à k =500 à l’époque 234 (21:44 UTC dimanche 6 décembre 2020). Le passage de k à 500 donnera aux petits et moyens groupes qui ont des difficultés à attirer des délégations une meilleure opportunité. Il aura également pour effet de limiter la taille des pools à 64 millions d’ada, ce qui signifie que plus de 100 des plus grands pools seront saturés.

Les détenteurs d’Ada peuvent redéléguer à tout moment entre aujourd’hui et la date prévue du changement. Si vous déléguez actuellement à l’un des plus grands pools, et que vous souhaitez continuer à recevoir des récompenses optimales, vous devrez peut-être redéléguer vos ada avant ou pendant l’époque 233, avant que la nouvelle limite entre en fonction à 21:44 UTC le 6 décembre. Nous encourageons certainement les délégataires à garder un œil sur leurs pools préférés notemment pour ce qui concerne le compteur de saturation présenté dans le portefeuille Daedalus, un jour ou deux avant le 6 décembre. Si le compteur indique une délégation nettement supérieure à 64 millions d’ada à ce moment-là, vous devriez certainement envisager de redéléguer. Il est important de noter que les récompenses seront toujours payées par les pools légèrement saturées, mais celles-ci diminuent avec la saturation du pool (si il dépasse 64 millions d’ada). Pour être clair, cependant, quiconque délègue à un pool sur-saturé ne perdra aucune de ses récompenses. C’est simplement que le rendement de leur participation sera réduit s’ils restent délégués à un pool saturé. Nous encourageons toujours la communauté à garder un œil sur ses choix de délégation, et cela sera particulièrement important à ce moment là.

En modélisant la viabilité à long terme des pools, nous avons constaté que des valeurs k proche de 1 000 étaient stables sur le long terme. Par conséquent, notre objectif est de passer à k =1000 en mars 2021. Nous reconnaissons l’importance des facteurs économiques qui influencent aussi fortement la rentabilité des pools et nous continuerons à consulter largement la communauté sur ce point ; la dynamique sociale du réseau ne doit pas non plus être sous-estimée. Un certain nombre d’opportunités seront présentées (notamment des panels et des séminaires communautaires) pour approfondir cette discussion, tout en aidant la communauté à mieux comprendre les changements et à apporter son point de vue.

D’un point de vue stratégique et philosophique, nous pensons que c’est la bonne approche pour Cardano. Nous souhaitons encourager la décentralisation sur un grand nombre de pools gérés de manière indépendante, tout en reconnaissant la contribution positive des pools actuellement en tête du classement. Nous tiendrons également compte de la dynamique de l’écosystème en évolution. D’ici la fin mars, d , le paramètre de décentralisation, sera également fixé à zéro, ce qui signifie que la production de blocs sur Cardano sera entièrement décentralisée et que la responsabilité sera partagée entre presque tous les pools qui gèrent actuellement le réseau (et, espérons-le, certains nouveaux venus également).

Pas de solution miracle

Nous pensons que le passage de k à 500 bénéficiera à l’écosystème, malgré une période de perturbation et de changement. Cependant, ce n’est pas un solution complète. Nous continuons à développer notre réflexion dans d’autres domaines qui contribueront de manière tangible à la décentralisation de Cardano. La prise en charge de la délégation à travers les “hardware wallets” (à venir très prochainement) devrait permettre d’élargir l’offre au bénéfice de tous. Nous ajouterons bientôt la possibilité de déléguer à plusieurs pools à partir d’un “hardware wallet”, ce qui aidera les propriétaires de Trezor (dans un premier temps) et ensuite de Ledger à répartir leur participation sur un éventail de pools. Les améliorations apportées aux “serveurs de pools” (SMASH) permettront à terme aux membres de la communauté de commencer à établir leurs propres listes de pools afin d’aider à façonner et à orienter les choix de délégation. Nous allons également retirer tous nos pools I.O.G. publics à l’exception d’un seul et encourager nos délégataires à passer sur des pools communautaires, tout en développant notre propre stratégie de délégation. En ce qui concerne les paramètres, nous sommes en train de finaliser une modélisation des engagements des opérateurs de pool, un autre facteur qui contribuera à modifier la dynamique du réseau en faveur d’une plus large diffusion des ada. Attendez-vous à d’autres nouvelles sur tous ces sujets prochainement.

Nous reconnaissons qu’à court terme, le passage de k à 500 signifiera un changement significatif pour certains. Si les délégataires des grands pools ne réagissent pas, certains pools seront sur-saturés et les récompenses ne seront pas réclamées (notez qu’aucune récompense n’est perdue ; tout retourne dans les réserves du système pour que la communauté puisse y puiser à l’avenir). En conséquence, les opérateurs de pools devront ajuster leur marge et leurs coûts à court terme pour rester rentables et inciter les délégataires à agir. Bien que cela exige un certain effort de la part de la communauté, il s’agit d’une étape essentielle pour l’écosystème Cardano afin de maximiser sa décentralisation. Alors que les smart-contrats et les multi-devises seront bientôt mis en place à Cardano, un niveau élevé de décentralisation sera le joyau de l’écosystème et un avantage concurrentiel fort par rapport aux autres blockchain.

L’augmentation de k sera un pas important dans l’accomplissement de la mission de Cardano. Comme ce changement entraînera des perturbations, nous voulons donner à la communauté tout le temps nécessaire pour l’absorber et adapter sa stratégie. De plus, nous souhaitons aider la communauté à prendre les bonnes décisions pour la viabilité à long terme de Cardano. Nous publierons davantage de contenu au cours des prochaines semaines et des prochains mois pour soutenir cette approche - notamment un guide pour faire les bons choix de délégation - à mesure que nous continuerons à améliorer l’expérience utilisateur.

Atteindre le plus haut niveau de décentralisation est l’objectif ultime de toute blockchain. La décentralisation est la base solide sur laquelle l’écosystème Cardano va prospérer. La véritable décentralisation ne peut pas être uniquement le fruit de théorèmes mathématiques, et l’ajustement des paramètres et des formules ne suffira jamais à lui seul, même si, avec Cardano, nous avons fait d’énormes progrès par rapport à toute autre blockchain. Néanmoins, en fin de compte, une véritable décentralisation émanera de la volonté et des actions collectives de la communauté Cardano. Nous continuerons dans cette voie ensemble, en étudiant d’autres approches pour permettre aux pools de construire leur marque, de communiquer avec leurs délégataires et de mettre plus directement en valeur leurs propres contributions et leur mission.

Merci à Aggelos Kiayias, Colin Edwards, Olga Hryniuk et Francisco Landino pour leur contribution à cet article. Merci également aux chercheurs Aikaterini-Panagiota Stouka et Elias Koutsoupias. Nous publierons tout au long du mois prochain pour aider les délégataires et les opérateurs de poolà l’approche de la date limite du 6 décembre. N’oubliez pas de nous suivre sur Twitter et de vous inscrire sur YouTube pour recevoir les dernières mises à jour.

Article original : Parameters and decentralization: the way ahead - IOHK Blog

1 Like